A travers mes souvenirs et mes larmes – Lettre à mon fils. Deuxième édition

A travers mes souvenirs et mes larmes – Lettre à mon fils. Deuxième édition

Un livre de Fatima Kaddour

Coordinatrice éditoriale : Nadine Rosa-Rosso

Préface : Paul Delmotte, professeur retraité de l’IHECS

Conception graphique : Cédric Rutter /1001 Cordes

« Vous me parlez d’un terroriste, mais moi, je vous parle de mon enfant, d’un enfant que j’ai porté pendant neuf mois, que j’ai mis au monde, que j’ai allaité, que j’ai protégé… Si j’avais pu choisir, j’aurais donné ma vie pour que cela n’arrive pas. »

C’est par ces mots que Fatima s’exprimait pour France Info, en décembre 2016. Fatima est la maman de Bilal, né à Bruxelles le 22 janvier, 1995, parti pour la Syrie le 18 février 2015 et décédé à Paris, à 500 mètres du Stade de France, le 13 novembre 2015.
Par cette lettre à son fils, Fatima nous livre son témoignage d’amour, d’angoisse et de désespoir mais aussi son combat pour renvoyer l’image de son fils tel qu’elle l’a connu et aimé, avant que des inconnus d’elle ne le lui arrachent. À lire absolument pour sortir des clichés sur ces jeunes et sur leur famille !

 » … Et voici que les attentats ont tout changé. Le boomerang de la guerre nous revenait en pleine face, sur le sol européen, et plus tard, ici à Bruxelles, le 22 mars 2016. Brusquement, tout le monde, dans les hautes sphères, s’est intéressé de près à la problématique des départs vers la Syrie. Tant que les jeunes mouraient là-bas, au loin, personne ne s’en souciait, malgré les appels incessants de leurs mamans. Les aides publiques se sont mises à pleuvoir sur tout qui s’autodéclarait « spécialiste en déradicalisation ». En même temps, nombre de mamans continuaient à subir les perquisitions, les interrogatoires, les tracasseries administratives. Des communes entières du croissant pauvre de Bruxelles ont connu les visites policières, près de 100.000 les deux dernières années ! Toute une communauté a été frappée de fait par la suspicion et le contrôle… « 

Nadine Rosa-Rosso

«  C’est peu dire que le témoignage de Fatima nous serre le cœur. Un témoignage, pour l’essentiel, sous forme d’une longue lettre à son fils: Bilal, parti en Syrie en février 2015 et décédé au mois de novembre suivant. Un témoignage écrit avec des « mots de tous les jours », simples, sans fioritures. Parfois candides.

En lisant Fatima, le Belge « de souche » s’invite dans une famille maghrébine. Et y découvre l’intensité des sentiments. Qui nous dira un jour si chez les musulmans de Belgique et d’Europe, la crainte de perdre cette richesse affective – dans notre monde mondialisé, consumérisé et du « chacun pour soi » – ne renforce-t-elle pas l’attachement aux « traditions »?« 

Paul Delmotte

À travers mes souvenirs et mes larmes
Lettre à mon fils
Fatima Kaddour

10.00€
Buy this book here

Technical information
format de poche :
poids :
pages :143
isbn :978-2-930802-11-4

Page Facebook : cliquez ICI