• Author:Luk
  • Comments:0

Ils ont lu « Le meurtre de George Floyd »

 « Un livre en hommage à toutes les victimes de violences policières.
Il est impératif, de ne pas pointer le délit d’une personne soupçonnée ou incriminée pour justifier, la haine, la dérive, la bavure.
Si on aspire à une justice, elle ne peut être rendue de cette manière.
A lire de toute urgence, ce livre est une mine d’ informations, pour dire NON à la déshumanisation ».

Souad

« Un excellent livre de Luk Vervaet que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt ! »

Mohamed

« Un livre à lire, même s’il est déprimant. Triste humanité… A lire pour savoir contre quoi il faut se battre ! »

Marie-Jo

 » Un livre à lire, où on y découvre des tas d’éléments qu’on ne connaissait pas. Merci Luk« .

Françoise

« J’ai lu le livre bien fouillé et avec des détails sur la manière dont la police fonctionne aux États Unis, surarmés et équipés d’armes militaires, tout cela avec la bénédiction de Trump qui a encore donné un sentiment d’impunité aux policiers suprémacistes blancs et autres, on a vu que le policier d’origine vietnamienne qui a aidé Chauvin n’est pas de tout reproche, il a obéi aux ordres comme on dit si facilement. La police pour beaucoup d’américains n’est plus un gage de protection mais de menace, bcp d’associations se réunissent maintenant depuis la mort de Floyd et veulent du changement comme Mariame Kaba avec ces différentes propositions qui vont peut être changer les choses mais je n’y crois pas. Trop d’événements se sont passés aux États Unis, des luttes anciennes dans les années 60 des black panthers Malcolm X Martin Luther King, qui n’ont jamais abouties à l’égalité de races et sociales entre blanc noirs ou autres. On voit bien que Fred Hampton avait compris le problème que ce n’était pas une lutte de races mai de classes sociales, que ceux qui gouvernent ne veulent pas d’une classe moyenne qui procure les mêmes droits pour tous…enseignement, travail, éducation à la culture, il n’y a que dans le sport que bcp de pauvres blacks américains réussissent surtout dans le basket, le foot américain, l’athlétisme et alors là ils ont plus facile d’intégrer une université. Mais pour le reste, on sait ce qu’il en est advenu, délinquances, drogues, meurtres, la population carcérale est en majorité noire. Une série montre bien la vie des jeunes blacks à Baltimore qui vit dans les ghettos que de drogues, bandes rivales, une fresque sociologique impressionnante . Cela se passe dans les années 90 la série s’appelle the wire.
Malgré une évolution positive, on connaît bcp maintenant d’avocats, de médecins, de profs d’université, de scientifiques blacks mais il faut le dire que ce n’est qu’une minorité. On a eu black président mais il ressemblait plus à un esclave de maison comme il y avait l’esclave des champs et l’esclave de maison. Ici Obama a essayé de réformer les soins de santé mais en ce qui concerne la politique étrangère c’est un fiasco, des guerres en Irak, en Syrie, en Lybie. Sinon Luk a raison on est à une époque de terrorisme d’Etat qui désigne lui même ce qui peut être considéré comme un crime terroriste perpétré par des musulmans ou un crime de masse, perpétré par des blancs qu’on qualifiera de crimes d’aliénés…
Partout où l’on va maintenant aux États Unis en Europe, le terrorisme islamiste est celui qui est qualifié de grand terrorisme que l’on doit abattre. Il n’y a plus de places à un autre terrorisme. Les enlèvements et tortures aux 4 coins de la planète par la CIA est monnaie courante maintenant. Tout le monde le sait. Le génocide palestinien est connu de tous, on sait ce que fait Israël au peuple palestinien mais ça dérange qui ? Les États Arabes et africains sont devenus amortphes et ne vivent que par leur soumission aux grandes puissances. Les hommes qui ont voulu se mettre debout sont morts et enterrés Thomas Sankara. Patrice Lumumba, Allende, Mehdi Ben Barka, Che Guevara, Fred Hampton, Malcolm X, Sadam Hussein qui n’est pas un ange il a gazé bcp de kurdes, Kadafi ,Chavez… Le monde a changé il est plus conformiste, les gens pensent plus au fric, au luxe, à sa propre personne, à sa carrière, à son confort, à sa famille. Les politiciens font de la politique pour se servir et non pas pour servir les gens qui est normalement leur objectif…On a les élections sociales actuellement chez Orange et les gars que je connais qui se présentent me disent :vote pour moi si y a une réorganisation je perdrai pas ma place… Tu vois où sont les valeurs des syndicats maintenant ? Mais les politiciens sont pas mieux, cumul des mandats etc. On en a la preuve aujourd’hui avec l’intervention de Raoul au parlement, incroyable! L’avenir est sombre mais une lumière peut toujours venir de plusieurs étincelles éparpillées à gauche et à droite.
Pour un avenir meilleur« .

Karim

« Ce livre m’a fait découvrir beaucoup de choses ! La synthèse est bonne, précise et va au but. N’ayant lu que Guantanamo de Luk Vervaet,  j’avoue que j’ai adoré avoir « la suite« .

John de https://www.aadtp.be/

« J’ai fini de lire Le meurtre de George Floyd. Je trouve qu’il est bien écrit, facile à lire tout en expliquant des choses intenses et en donnant beaucoup d’information. La conclusion, tant attendue, avec sa solution claire et décidée, donne de l’espoir, malgré le fait que nous avons peu d’influence individuellement. Mais il est rassurant de voir quelqu’un exposer une méthode aussi détaillée et d’en être aussi convaincu. Ça donne envie d’y croire et d’essayer !« 

bises, Marie

« Dit boekje gaat over het geweld van de Amerikaanse politie tegen zwarten, en over een heleboel dingen die ermee in verband staan: over agressiviteit en racisme bij de politie in Europa, over het toenemende geweld van extreem rechts, over de militarisering van de politie in de VS én gaandeweg ook bij ons, over de Israëlische training van vele Amerikaanse politiemensen, over de relatie tussen binnenlandse repressie en de westerse oorlogen in het zuiden… En het boekje gaat ook over de noodzaak en de mogelijkheid om de politie te transformeren en haar in haar huidige vorm te doen verdwijnen, dus om investeringen in het repressie-apparaat te verplaatsen naar zinvolle gemeenschapsvoorzieningen. En het tracht te tonen dat de zwarte protestbewegingen in de VS een voorbeeld kunnen zijn voor iedereen.
De schrijver is een gedreven activist, maar zijn vurige betoog is goed gedocumenteerd, het zit vol met feiten en cijfers waarvan sommige bekend zijn en sommige veel minder. Lezen dus. Een Nederlandse vertaling schijnt op komst te zijn, bij dezelfde uitgeverij« .

Joris Note

Pour commander le livre merci de verser 13 euros sur le compte d’Antidote : IBAN : BE20 0004 2359 4956 BIC: BPOTBEB1XXX avec mention « George Floyd » et votre adresse postale